Gonaïves: Les mouvements de protestation continuent avec brutalité.

Merci de partager

Comme les jours précédents de protestation, aux Gonaïves c’est la violence, le pillage et des incendies qui continuent de détruire la ville en ce lundi 26 septembre. Toutes les entrées de la ville sont inaccessibles en ce lundi.

Des protestataires ont incendié, ce lundi, le bureau de la direction départementale de l’Artibonite du ministère de l’économie et des finances.
Des différents bureaux sont saccagés, des matériels sont partis en fumée.
Tous les accès qui mènent à la ville sont bloqués.

Les protestataires qui réclament la démission du premier ministre Ariel Henry, menacent de s’en prendre à d’autres institutions publiques. La situation reste tendue aux Gonaïves, dans le département de l’Artibonite, et la circulation automobile est complètement paralysée.

About Jerry Démosthène

Check Also

Le Brésil fait une démonstration de force et va en quarts de finale

Merci de partager Ce lundi 5 décembre 2022, Neymar a fait son grand retour dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial