“La mobilisation continue contre les banques et contre Ariel », prévient Moïse Jean-Charles

Merci de partager


Le 7 septembre dernier, le leader de Pitit Dessalines Jean-Charles Moïse s’est joint à des milliers de manifestants dans les rues de Port-au-Prince pour réclamer la baisse du taux de change et la démission du Premier Ministre Ariel Henry. Après cette journée de protestation dans la capitale, Moïse Jean-Charles est intervenu dans la presse pour partager son agenda. « La mobilisation se maintient jusqu’au départ d’Ariel Henry », a déclaré l’ancien sénateur.


Les banques sont encore dans le viseur de Jean-Charles. « Le taux de change doit baisser jusqu’à moins de cent gourdes. Les transferts d’argent en provenance de la diaspora doivent être livrés en dollars. Nous devons pouvoir trouver le carburant avec facilité, Ariel Henry doit démissionner […] », a déclaré le potentiel candidat aux prochaines élections.


Il a également commenté le voyage de deux jours effectués par Ariel Henry en Floride. S’il faut croire l’ancien sénateur, Ariel Henry est un menteur. Ainsi, il serait allé voir son patron et non des investisseurs comme La Primature a voulu le faire croire.


Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial