« Le peuple meurt de faim à cause des banques, malheur aux banques », MJC exige le soulèvement général

Merci de partager

Moïse Jean-Charles ne s’arrête pas dans la lutte contre les abus des banques commerciales et de l’appauvrissement de la masse. Lors d’une conférence de presse ce jeudi 25 août 2022, il a fait la promotion du soulèvement général et de la destitution d’Ariel Henry.

Il a clarifié la question relative à la stratégie d’incendier les banques. « Je n’ai pas demandé d’incendier les banques. J’ai demandé de les fermer. La population affamée parle elle-même d’incendie », a déclaré le leader de Pitit Dessalines. Il a fait le lien entre la misère, l’inflation, la rareté du carburant et les banques.

Jean-Charles a établi ses priorités actuelles: la baisse du taux de change, la résolution du problème de la rareté du carburant, la démission d’Ariel Henry. Après dix jours, Moïse Jean-Charles projette de s’en prendre aux grands importateurs de produits alimentaires et d’articles de quincaillerie. « Nous n’en pouvons plus. Nous avons faim », s’indigne Moïse Jean-Charles.

Le candidat à la présidence a souligné que les élections ne sont pas urgentes pour lui considérant les difficultés de la situation. À ce stade de souffrance populaire, il cherche plutôt le soulèvement général. En ce sens, il appelle à la solidarité de la population victime lors de sa prochaine mobilisation le 7 septembre 2022 dans la capitale.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial