20 juillet 2021-20 juillet 2022, 1 an d’agonie avec Ariel Henry

Merci de partager

1 an depuis que le premier ministre Ariel Henry est au pouvoir mais le bilan est nul. Il n’a pas réussi à remplir sa mission principale consistant à réaliser les élections libres et démocratiques. Le docteur peut s’excuser de ce manquement avec une recherche d’accord stérile et une insécurité qui perdure. Les conditions sont donc continuellement pas propices aux élections, le célèbre argument.

Sous Ariel Henry, le kidnapping se renforce et la loi des bandits continue. Le taux de change de la monnaie nationale au dollar n’a jamais été aussi élevé. L’insécurité alimentaire frappe la majeure partie de la population et la migration est devenue le seul espoir des haïtiens. Un espoir biaisé parce quitter le pays n’est pas possible pour toute la population.

1 an sans avancées dans le cadre de l’affaire judiciaire du défunt Jovenel Moïse qui l’a nommé.1 an sans autorité sur Martissant, 1 an assortis de guerres entre gangs rivaux à la Plaine et à Cité Soleil. Une année depuis qu’un demi-million d’enfants ont dû quitter l’école dans les zones de non-droit selon l’Unicef.

Une année sans mandat, sans réalisation, Ariel Henry peut seulement être satisfait d’avoir gardé le pouvoir, d’avoir calmé l’ancienne opposition et l’ancienne presse militante. Et pour combien de temps encore? Seul Dieu sait, seul Washington et l’ONU savent. En attendant, Ariel Henry, premier ministre président, une réalité à laquelle il faut se faire.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial