Mirlande Manigat plaide en faveur d’une nouvelle constitution

Merci de partager

La constitutionnaliste Mirlande Hyppolite Manigat a plaidé en faveur d’une nouvelle constitution plus conforme à la réalité du pays lors d’une conférence de presse le vendredi 25 mars 2022, en prélude à la 35e commémoration de la loi mère de 1987.

L’ancienne candidate à la présidence a proposé pour les nouvelles dispositions devant être adoptées, de mettre la constitution également à l’orale dans le but de permettre à plus de gens de savoir ce qu’elle contient.

« Le 29 mars rappelle la date du référendum constitutionnel, mais ce n’est que le 10 mars que la loi mère a été adoptée » a fait remarquer la spécialiste en Droit. La constitutionnaliste a invité les autorités concernées à créer les conditions favorables au changement de la constitution.

Le professeur de droit constitutionnel a également déploré les modifications apportées à la version française de la constitution de 1987 en 2011, alors qu’aucune suite n’a jamais été donnée à la version créole. Elle a pointé du doigt plusieurs institutions étatiques qui ne fonctionnent pas comme le prévoyait la constitution du 29 mars 1987.

La Présidente d’honneur du RDNP a renouvelé l’engagement du Parti à continuer de prendre la loi comme boussole. Mme Manigat espère que des mesures seront prises pour changer ce qui doit être changé et pour garder les bons points de la Constitution.

About Joame Baptisné

Check Also

L’entrepreneur Joël Khawly arrêté pour détention illégale d’armes à feu

Merci de partager L’homme d’affaires Joël Khawly évoluant dans le sud-est a été arrêté par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial