Les ouvriers de la sous-traitance encore dans les rues ce jeudi

Merci de partager

Port-au-Prince, mercredi 23 février 2022 [ UNISSONS INFOS]

Des milliers d’ouvriers de la Société nationale des parcs industriels (SONAPI) sont à nouveau dans les rues ce mercredi 23 février pour exiger 1 500 gourdes comme salaire minimum journalier au lieu de 685 gourdes retenues par les autorités.

Le gouvernement a fixé à 685 gourdes le salaire journalier des ouvriers et ouvrières de la SONAPI. Mais les ouvriers continuent d’exiger 1500 gourdes.

A cet effet, les 23, 24 et 25 février sont les nouvelles dates retenues par les syndicats pour les prochaines manifestations qui seront organisées à Port-au-Prince et dans le Nord-Est pour continuer à exiger un salaire minimum de 1500 gourdes en faveur des ouvriers de la sous-traitance.

About Herby Evariste

Check Also

7 février : Un pays sans Président et Parlement, Martine Moïse est indignée

Merci de partager L’ex-première de la République, Martine Moïse a publié un discours à l’occasion …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial