Joverlein veut 5 gourdes de réparation civile pour l’assassinat de son père.

Merci de partager

Les avocats du fils aîné du défunt Président Jovenel Moïse, Mes Patrice Florvilus, Dieunel Fleury Jean et Philippe Larochelle ont informé la Presse qu’une plainte avec constitution de partie civile a été déposée au cabinet du juge instructeur du dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, Me Gary Orélien au nom de leur client Joverlein Moïse.

Cette plainte n’est qu’une étape dans les nombreuses démarches judiciaires que les avocats auront à entreprendre au nom de Joverlein Moïse.

Sur les réseaux sociaux, le fils aîné du Président a commenté que l’assassinat de son père démocratiquement élu est une atteinte contre la nation et contre la démocratie en elle-même. « Un tel acte ne peut rester impuni », a écrit le fils de Jovenel Moïse.

De la même veine, Joverlein a accordé une entrevue au Journal de Montréal. Au cours de cet entretien, Joverlein Moïse a fait des commentaires à propos de sa vie d’exilé au Québec, sa terre d’accueil pour les études et le travail. Déterminé à trouver justice pour son père assassiné, Joverlein dit avoir fixé sa demande de réparation civile à seulement 5 gourdes, soit environ 0,60 dollars canadiens comme pour montrer que c’est la justice qui l’intéresse et non pas l’argent.

Important de signaler que deux de ses avocats Mes Patrice Florvilus et Philippe Larochelle sont membres du barreau de Québec.

Pour rappel, la veuve de son père, Martine Moïse, son demi-frère et sa demi-soeur se sont également constitués de leur côté partie civile.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial