C’était l’opposition le problème à la réconciliation et pas Jovenel, révèle Beauplan

Merci de partager

Plus d’un mois après l’assassinat du défunt président Jovenel Moïse, l’opposant au pouvoir, Evalière Beauplan a fait de grands aveux. L’ancien sénateur du Nord-Ouest a déclaré dans l’émission le Point de Télé Métropole que pendant le « Peyi Lòk », le Président Jovenel Moïse était prêt à concéder 95% de son gouvernement à l’opposition politique afin de trouver une cohabitation et de résoudre la crise. Toutefois, les opposants ont toujours refusé de collaborer avec Jovenel Moïse. Selon Beauplan, Jovenel Moïse était plus apte à sacrifier une partie de son pouvoir pour débloquer le pays que l’opposition qui n’a jamais voulu renoncer à basculer Jovenel Moïse pour mettre un terme à la crise pour le bien du pays.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial