Haïti-Insécurité: Nouvelle journée de tension dans la capitale haïtienne ce jeudi

Merci de partager

La capitale haïtienne a connu une deuxième journée de tension consécutive suite a l’énième mouvement des fantômes 509 dans les rues, ce jeudi 18 mars 2021, plusieurs centaines de militants sont dans les rues actuellement pour exiger le corps des policiers tués lors de l’opération du Village de Dieu vendredi dernier, la démission du directeur général de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles et le départ du chef de l’État Jovenel Moïse.

Port-au-Prince, le 18 mars 2021.- Des militants politiques déterminés accompagnés des policiers dans leurs revendications, ont dressé des barricades de pneus enflammées, de pierres et de détritus dans plusieurs zones notamment à Delmas, au Champs de Mars, à Bourdon en vue de paralyser la circulation. L’administration publique, les écoles et les centres universitaires ont tous été pratiquement paralysés. Et le transport en commun, les banks commerciaux, ont tous fonctionnés au ralenti.


Parallèlement, après avoir libéré les 4 policiers gardés au sous-commissariat de Delmas 33, les fantômes 509 ont procédés ce mercredi à la libération d’un autre policier séquestré à la prison civile de la Croix-des-Bouquets.

UNISSONS NOUS

About Herby Evariste

Check Also

3 octobre: Les élèves privés d’Ecole en Haïti

Merci de partager Ce 3 octobre aurait dû être le premier jour de l’année scolaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial