Village de Dieu: Échec cuisant pour les policiers tués, blessés et humiliés par les bandits

Merci de partager

Les policiers qui menaient l’opération contre les gangs de Village de Dieu se sont cassés les dents. Les bandits ont complètement maîtrisé l’attaque policière et ont renversé la situation. Des policiers ont été tués et maltraités, désarmés, pris en otages. Les chars blindés des forces de l’ ordre sont détenus par les bandits qui défilent fièrement en guise de célébration de leur victoire.

Depuis mercredi, la Police Nationale d’Haïti a initié une opération contre les gangs évoluant à Village de Dieu. Une situation de panique règne dans ladite zone et aux environs depuis le début de cette intervention policière. Paralysie totale des activités et les habitants obligés de rester chez eux pour éviter d’être victime au cours de l’affrontement entre bandits et policiers.

Après deux jours, jusqu’à hier jeudi, la Police n’était pas en mesure de présenter un bilan. La population cherchait à savoir les résultats de l’opération mais aucune arrestation, aucun préjudice était signalé dans le camp des gangs. Le Porte-Parole de la Police Nationale avait alors insinué que l’opération allait poursuivre et que les agents de l’ordre ne pouvaient aucunement laisser le gain aux gangsters.

Ce vendredi 12 Mars 2021, troisième jours de l’opération, les activités sont encore aux arrêts au niveau de l’entrée sud de la capitale haïtienne. Les policiers étaient en position d’attaque mais ils allaient perdre le contrôle de la situation. Ils ont été piégés sur le territoire des gangs.Les bandits ont blessé et descendu des agents de plusieurs unités qualifiées pour ce genre d’assaut, notamment le S.W.A.T.

Pour couronner le tout, les scènes de crime ont été filmées, la photo des cadavres des policiers baignant dans leur sang sont devenues virales. Les vidéos où l’on aperçoit les bandits en possession des matériels de la police dont des voitures blindées ont fait le tour des réseaux. Les bandits ont fait la fête et martyrisé des cadavres. Même des enfants ont pris part à ce spectacle. Tout le monde a virtuellement assisté à cet échec de la Police Nationale d’Haïti qui semble incapable de mettre fin au règne des bandits, du crime et du kidnapping; Village de Dieu est réputé un lieu où l’on conduit les personnes enlevées et séquestrées.

Pour l’heure, il n’y a pas eu de communication officielle en provenance des autorités policières sur les chiffres des policiers tués, blessés ou retenus en otages, des matériels saisis par les bandits. De ce que l’on pouvait voir à travers les crimes en direct, il y a eu au moins 2 policiers morts et 1 voiture blindée saisie par les gangsters. Nous ignorons également s’il y a eu des bandits victimes ou si d’autres personnes ont été victimes. Toutefois, le chef de l’Etat, Jovenel Moïse a confirmé à travers une causerie en direct que des policiers ont trouvé la mort dans le cadre de cette opération.

Des organisations accusent ouvertement le directeur général de la Police Nationale, Léon Charles, d’être responsable de l’échec de cette mission. C’est la position des petrochallengers de Nou Konsyan qui réclament la démission de Léon Charles quelques heures après la défaite. D’autres indexent le régime en place qui a consolidé les gangs en obtenant leur fédération. C’est l’opinion de Pierre Espérance, militant pour les droits humains

Unissons Nous.

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

La France en 1/4 de finale, Mbappé au paroxysme de son génie

Merci de partager La France a décroché son billet pour les quarts de finale ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial