Les banques condamnent les propos de Moïse Jean-Charles et menacent de le poursuivre en justice pour incitation à la violence

Merci de partager

À la date du 2 septembre, l’association professionnelle des banques (APB) a publié une note dans laquelle elle a protesté contre un leader politique ayant incité « les foules déjà frustrées à commettre des actes à caractère criminel contre les banques le 22 août 2022 au Cap-Haïtien ».

L’APB a profité pour expliquer que les banques détiennent moins de la moitié du marché de changes et qu’elles appliquent un taux inférieur au marché informel. Selon l’APB, indexer le secteur bancaire dans la hausse du taux de change est absurde.

Ce regroupement a déploré des actes de violences dont des jets de pierres essuyés par certaines banques du Cap-Haïtien le 30 août 2022. La même date, le même homme politique a tenu une grande manifestation au Cap-Haïtien, a souligné l’association professionnelle des banques.

Les banques estiment inappropriés les discours politiques qui incitent à la violence. Elles ont annoncé leur décision de saisir la justice contre les auteurs intellectuels de ces actes violents dont elles sont victime.

Il importe de signaler que Jean-Charles Moïse est le seul leader qui a organisé des manifestations au Cap-Haïtien avec de grandes foules et aux dates indiquées dans la note.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial