Google et Meta sanctionnés par la justice Russe pour contenu interdit

Merci de partager

Un tribunal de Moscou a infligé durant le weekend, une amende à Google et Meta pour ne pas avoir supprimé de contenu interdit par une loi locale. La sanction reflète les efforts de la Russie pour accroître la pression sur les grandes entreprises technologiques.

Le tribunal de district de Tagansky a jugé que Google avait omis à plusieurs reprises de supprimer des contenus interdits et a ordonné à l’entreprise de payer une amende administrative de 7,2 milliards de roubles (environ 98,4 millions de dollars).

Google a déclaré qu’il étudierait les documents judiciaires et déciderait de ses prochaines étapes.

Le tribunal a également infligé une amende de 1,9 milliard de roubles (27,2 millions de dollars) à Meta, la société mère de Facebook, pour avoir omis de supprimer un contenu interdit.

Les autorités russes ont accru leur pression sur les réseaux sociaux, les accusant de ne pas supprimer les contenus liés à l’abus de drogues, d’armes et d’explosifs. Plus tôt cette année, les autorités ont accusé les grandes entreprises technologiques de ne pas avoir supprimé les publicités sur les manifestations non autorisées en faveur de l’opposant emprisonné Alexei Navalny.

Plus tôt cette année, les tribunaux russes ont infligé des amendes moins importantes à Google, Facebook et Twitter. La décision de vendredi est la première fois que le montant de l’amende est calculé en fonction des revenus.

Les autorités ont également exigé que les géants étrangers de la technologie stockent les données personnelles des citoyens russes sur des serveurs en Russie, les menaçant d’amendes s’ils ne le faisaient pas.

About Joame Baptisné

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial