Deux Haïtiens ont blessé grièvement un soldat Dominicain sur la frontière

Merci de partager

Des Haïtiens cagoulés non identifiés ont tiré et blessé un caporal du Corps Spécialisé de la Sécurité des Frontières Terrestres (Cesfront) qui tentait de relever son partenaire à la division frontalière.

Le caporal a été identifié comme étant Santiago Zabala Martínez, qui se trouve dans un état critique mais stable à l’hôpital Dr Elio Fiallo depuis ce matin.

Les informations fournies au co-responsable de cette zone ont indiqué que bien qu’il soit stable, il pourrait être transféré à l’hôpital universitaire Dr Jaime Mota de Barahona, en raison des blessures par balle.

De même, il a été signalé que le militaire tentait de s’emparer du poste de surveillance entre ce camp et Haïti, lorsque deux inconnus haïtiens cagoulés ont profité du moment pour tirer à bout portant, depuis des buissons.

Les haïtiens non identifiés, ont tiré sur le soldat jusqu’à ce qu’ils l’atteignent, le frappant de quatre coups, lui infligeant des blessures au crâne, au côté droit du visage, à l’épaule gauche et aux membres supérieurs gauches, selon le diagnostic du médecin de garde à l’hôpital Dr. Elio Fiallo.

Les hommes encagoulés, ont eu le temps de prendre la fuite après leur forfait selon le rapport. Ils ont transporté un téléphone portable et une moto Suzuki AX100 noire dans laquelle le soldat se déplaçait pour relever son camarade d’armes au poste sentinelle numéro 3, dans l’équipe de 12 heures.

About Joame Baptisné

Check Also

L’entrepreneur Joël Khawly arrêté pour détention illégale d’armes à feu

Merci de partager L’homme d’affaires Joël Khawly évoluant dans le sud-est a été arrêté par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial