Des Hôpitaux attaqués par les troupes russes en Ukraine

Merci de partager

Les forces russes ont attaqué à plusieurs reprises des installations médicales ukrainiennes, frappant des hôpitaux, des ambulances, des médecins, des patients et même des nouveau-nés. L’Associated Press a documenté de manière indépendante au moins 34 attaques de ce type durant 4 semaines de guerre.

À chaque nouvelle attaque, la clameur publique grandit pour que le président russe Vladimir Poutine, ses généraux et les principaux conseillers du Kremlin soient poursuivis pour crimes de guerre.

La population civile, des médecins, des journalistes, des enfants ont été tué par des attaques terrassant tout sur leur passage.

Pour les poursuivre, les procureurs devront montrer que les attaques ne sont pas simplement des accidents ou des dommages collatéraux. Le modèle qui a émergé, surveillé quotidiennement par l’Associated Press, montre la preuve d’une attaque systématique et incessante contre les infrastructures civiles conçues pour sauver des vies et fournir un refuge sûr aux plus vulnérables.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme confirme qu’au moins 1 035 civils, dont 90 enfants, ont été tués au cours des quatre semaines qui ont suivi le début de la guerre. 1 650 autres civils ont été blessés. Ces chiffres sont sous-estimés, car un grand nombre de corps gisent sous les décombres de bâtiments démolis, ont été enterrés à la hâte dans des fosses communes ou les décès sont survenus dans des zones désormais sous contrôle russe.

About Joame Baptisné

Check Also

L’entrepreneur Joël Khawly arrêté pour détention illégale d’armes à feu

Merci de partager L’homme d’affaires Joël Khawly évoluant dans le sud-est a été arrêté par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial