Le salaire minimum journalier dans les usines de sous-traitance fixé à 770 Gourdes

Merci de partager

Port-au-Prince, lundi 21 février 2022[ UNISSONS INFOS]

Le gouvernement d’Ariel Henry, dans une note publié ce lundi 21 février 2022, a annoncé l’augmentation du salaire minimum pour les différents segments d’activités à la suite d’un Conseil des ministres qui s’est tenu le  dimanche 20 février 2022. La décision d’augmenter les salaires minima rentrera en vigueur à compter du lundi 21 février 2022, selon la note. 

Le salaire minimum journalier dans les usines de sous-traitance a été fixé à 770 Gourdes.

Pour le segment E Trois cent cinquante gourdes ( HT 350 gdes). Pour le segment F six cent cinquante gourdes ( HT 650.00). Pour le segment G six cent quinze gourdes ( HT 615.00). Pour le segment H six cent quinze gourdes ( HT 615.00)

Le gouvernement augmente le salaire minimum et va au-delà des recommandations du Conseil supérieur des salaires (CSS).

Durant les deux dernières semaines, des milliers d’ouvriers du textile ont gagné les rues pour exiger un salaire minimum journalier de 1500 Gourdes, au lieu des 500 Gourdes qui étaient jusqu’à présent en vigueur.

La grille salariale en vigueur varie entre 250 et 550 gourdes, dépendamment du segment considéré, et a été fixée le 1er novembre 2019 par un arrêté signé par le président Jovenel Moïse et le Premier ministre a.i. Jean Michel Lapin.

About Herby Evariste

Check Also

Moïse Jean-Charles encourage les policiers à jeter Ariel

Merci de partager Ce lundi 30 janvier 2023, le leader de Pitit Dessalines revient sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial