« Sans décharge, Martelly ne pourra pas être candidat », crie André Michel.

Merci de partager

Ce 7 février 2022, le secteur démocratique et populaire a donné une conférence de presse en son local à Delmas 75. Parmi les points soulevés, il y a lieu d’énumérer : Transferts d’argent, Prêts à l’ONA, l’impossibilité pour Martelly d’être candidat à cause de Petrocaribe, Consensus National.


Le porte-parole du secteur démocratique et populaire, André Michel insiste sur la nécessité d’annuler la décision prise par Jovenel Moïse et Jean Baden Dubois de livrer les transferts en gourdes. Selon l’avocat, c’est une mesure injuste et antipopulaire dans la mesure où les bénéficiaires achètent au prix fort le dollar américain. « Il faut que les gens regagnent la possibilité de disposer du dollar pour effectuer leurs transactions. », a déclaré André Michel qui dit faire pression sur le Ministre de l’intérieur Ricard Pierre (issu du SDP) afin qu’il soulève la question en conseil des ministres.


Le Secteur démocratique et populaire a également dénoncé les emprunts effectués par les businessmen et les politiciens à l’Office National d’Assurance-Vieillesse. C’est inconcevable, croit-il, que l’argent prélevé sur les travailleurs servent de financement aux entrepreneurs. « Cet argent doit plutôt servir aux policiers, aux professeurs, aux employés. Que les hommes d’affaires, les hommes politiques aillent à la UNIBANK ou à la BNC pour trouver du financement pour leurs entreprises. », a affirmé son porte-parole.


André Michel continue de critiquer l’affaire Petrocaribe. Il dit demander à la Cour Supérieure de Compte et du Contentieux Administratif de donner les arrêts de débet dans le cadre de ce scandale de corruption. Il a profité pour lancer une pique au potentiel candidat à la présidence Michel Martelly. « Martelly est un ordonnateur de fait. Sous ses ordres, environ 700 millions ont été dépensés. S’il ne reçoit pas décharge de la CSCCA, il ne pourra pas être candidat même pour diriger une section communale.


Au terme de cette conférence, le SDP dit être ouvert au dialogue inclusif. « Le SDP est pour le constat de la fin de mandat constitutionnel des 10 sénateurs et contre la notion de collège présidentiel mais il est prêt à s’asseoir pour discuter avec tout le monde », a conclu Me André Michel.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial