7 février 2022: Un lundi plutôt calme dans la Capitale haïtienne.

Merci de partager

Port-au-Prince, lundi 07 février 2022[ UNISSONS INFOS]

Après un dimanche très troublant à Port-au-Prince, marqué par de nombreux cas d’enlèvement notamment le rapt de l’animatrice de SOS solitude Caëlle Edmond à Bourdon. La circulation automobile se fait au ralentie ce 07 février, notamment à Delmas, Nazon, Lalue, Petion-Ville et Tabarre.

Les portes des écoles privées et publiques sont restées fermées. Les banques commerciales ferment aussi leurs portes.

Les petits commerçants qui s’installent habituellement au bord de la rue ne sont pas remarqués.

Une forte présence policière et des forces armées d’Haïti ont été remarquées au niveau des différents grands axes de la capitale.

Ce 7 février marque officiellement la fin du mandat du président Jovenel Moïse assassiné le 7 juillet 2021 en sa résidence privée à Petion-Ville.

Pour certains acteurs politiques et des organisations de la société civile, le premier ministre Ariel Henry doit laisser le pouvoir ce 7 février 2022. Or, pour le Premier ministre Ariel Henry, le 7 février ne marque pas la fin du mandat de son gouvernement. « Le 7 février prochain ne marque pas la fin du mandat du gouvernement qui a la responsabilité d’organiser des élections libres et démocratiques »

Parallèlement, dans une note publiée le vendredi 04 février dernier par le tiers du sénat « co-dépositaire de la souveraineté nationale » dit « (reconnaître) et prendre acte de manière incontestable et incontestée de la fin du mandat de Jovenel Moise le 7 février 2022 » et indique par conséquent que « le gouvernement en place dirigé par Ariel (va ) liquider les affaires courantes ».

Toujours selon le sénat, le gouvernement va liquider les affaires courantes, en attendant qu’un large consensus se dégage entre les acteurs politiques et ceux de la société civile- protagonistes des accords politiques bien connus visant à offrir à la nation une solution de sortie de crise.

Pour Ariel Henry, les élections sont la seule voie à suivre.

Un Président ne peut être nommé ou choisi par un groupe de personnes ou une organisation. Les élections sont la seule voie à suivre », a écrit le PM Ariel Henry dans une tribune publiée dans le journal Miami Herald, hier dimanche 6 Février 2022.

About Herby Evariste

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial