Le chef du groupe armé État islamique tué lors d’un raid américain

Merci de partager

Port-au-Prince, jeudi 03 février 2022[ UNISSONS INFOS]

Le leader du groupe armé État islamique, Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qourachi, a été « éliminé du champ de bataille », lors d’une opération des forces spéciales américaines dans le nord de la Syrie, ce jeudi matin, a confirmé le président Joe Biden.

Le dirigeant du groupe jihadiste État islamique (EI), Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qourachi, a été tué lors d’une opération des forces spéciales américaines, ce jeudi 3 février, avant l’aube, en Syrie, plus de deux ans après l’élimination de son prédécesseur.

L’armée américaine a « éliminé du champ de bataille » le dirigeant du groupe ultraradical lors d’une opération conduite dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé le président américain, Joe Biden, à Washington, ajoutant quelques heures plus tard avoir « éliminé une menace terroriste majeure ». Le chef d’État a dit avoir privilégié une opération commando pour éviter des victimes civiles.

Selon le général américain Kenneth McKenzie, les soldats américains ont offert au haut dirigeant de l’EI de se rendre sans faire de victime, mais ce dernier a plutôt choisi d’actionner la bombe pour éviter d’être capturé.

Il s’est tué ainsi que sa famille proche sans combattre, alors même que nous essayions de l’appeler à se rendre et lui avons offert l’option de survivre, a expliqué le chef du Commandement central de l’armée américaine.

L’opération a fait 13 morts, dont des femmes et des enfants, selon un premier bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

About Herby Evariste

Check Also

Les USA proposent une résolution pour sanctionner les gangs et leurs patrons en Haïti

Merci de partager Le secrétaire adjoint aux affaires de l’hémisphère occidental, Brian Nicholls a donné …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial