« Evans Lescouflair mon professeur de sport m’a violé pendant deux ans », Claude-Alix Bertrand témoigne.

Merci de partager


L’ancien professeur de Saint-Louis de Gonzague et ministre de sport, Evans Lescouflair est cité dans une histoire de viol a l’occasion de l’émission No Filter dffusée sur Instagram et animée par Hugline Jerôme. Le sportif de Polo Claude-Alix Bertrand a avoué des abus sexuels que Lescouflair a exercés sur sa personne alors qu’il n’avait que 11 ans. Ce témoignage, dit Claude-Alix, est une dette envers ce petit garçon qu’il a été.


Claude-Alix raconte qu’il revenait d’une séance de sport quand Evans Lescouflair, son coach à l’Institution Saint-Louis de Gonzague, l’a appelé pour lui dire qu’il constate chez lui un manque d’enthousiasme lors de la séance. Après lui avoir déclaré le constat, le Professeur de sport a commencé à lui toucher de manière intime. « Il m’a touché comme quiconque ne l’avait jamais fait », a lâché le Directeur du magazine Polo Lifestyle.Lescouflair ne s’est pas contenté des caresses car un autre jour Claude-Alix a expliqué qu’il l’a pénétré. La première fois, la victime a confié qu’il a ressenti des douleurs et les abus sexuels allaient continuer pendant deux ans

À 11 ans, Claude-Alix dit n’avoir pas eu le courage de dénoncer son violeur. Le petit garçon avait peur qu’il soit casé comme « gay » et de raconter une histoire pareille à ses parents. Il a commencé par avoir des mauvaises notes dans le but d’être évincé de l’école et d’être loin de Lescouflair. Sauf que le professeur de sport ne voulait pas lâcher l’affaire, il a débarqué chez lui un dimanche pour proposer à ses parents d’aider le gamin à remonter dans ses notes scolaires. Certaines fois, il revenait de l’école avec des suçons sur le cou et sa grand-mère a pensé qu’il avait déjà des expériences sexuelles avec des femmes à 11 ans.


Pour s’en sortir des viols à répétition, Claude-Alix Bertrand s’est fait viré de Saint-Louis de Gonzague car sa moyenne tendait de plus en plus vers le bas. Ce n’est que dix ans plus tard qu’il a eu le courage d’avouer cette histoire à ses parents, il avait 21 ans. Environ 30 ans plus tard, le joueur de polo regrette que la justice haïtienne ne soit en mesure de réprimer ces abus. Cependant, il a lancé un message à Evans Lescouflair, ancien ministre de sport qu’il accuse d’être son violeur : « Evans Lescouflair, tu paieras quand même les conséquences de ces injustices. »


Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Carrefour-Feuilles : Les déplacés réclament l’aide de l’armée d’Haïti

Merci de partager À Carrefour-Feuilles, la situation n’a pas évolué. Les habitants ne peuvent pas …

2 comments

  1. Comment le pere d’un enfant puisse t-il etre au courant d’un tel abus contre son fils et regarder Lescouflair mener sa vie tranquille? Les haitiens , sont-ils tous des victimes de viol? Si mon fils m’apprenait une telle horreur, ce Lescouflair ne serait plus.

  2. It is very comforting to see that others are suffering from the same problem as you, wow!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial