« Evans Lescouflair mon professeur de sport m’a violé pendant deux ans », Claude-Alix Bertrand témoigne.

Merci de partager


L’ancien professeur de Saint-Louis de Gonzague et ministre de sport, Evans Lescouflair est cité dans une histoire de viol a l’occasion de l’émission No Filter dffusée sur Instagram et animée par Hugline Jerôme. Le sportif de Polo Claude-Alix Bertrand a avoué des abus sexuels que Lescouflair a exercés sur sa personne alors qu’il n’avait que 11 ans. Ce témoignage, dit Claude-Alix, est une dette envers ce petit garçon qu’il a été.


Claude-Alix raconte qu’il revenait d’une séance de sport quand Evans Lescouflair, son coach à l’Institution Saint-Louis de Gonzague, l’a appelé pour lui dire qu’il constate chez lui un manque d’enthousiasme lors de la séance. Après lui avoir déclaré le constat, le Professeur de sport a commencé à lui toucher de manière intime. « Il m’a touché comme quiconque ne l’avait jamais fait », a lâché le Directeur du magazine Polo Lifestyle.Lescouflair ne s’est pas contenté des caresses car un autre jour Claude-Alix a expliqué qu’il l’a pénétré. La première fois, la victime a confié qu’il a ressenti des douleurs et les abus sexuels allaient continuer pendant deux ans

À 11 ans, Claude-Alix dit n’avoir pas eu le courage de dénoncer son violeur. Le petit garçon avait peur qu’il soit casé comme « gay » et de raconter une histoire pareille à ses parents. Il a commencé par avoir des mauvaises notes dans le but d’être évincé de l’école et d’être loin de Lescouflair. Sauf que le professeur de sport ne voulait pas lâcher l’affaire, il a débarqué chez lui un dimanche pour proposer à ses parents d’aider le gamin à remonter dans ses notes scolaires. Certaines fois, il revenait de l’école avec des suçons sur le cou et sa grand-mère a pensé qu’il avait déjà des expériences sexuelles avec des femmes à 11 ans.


Pour s’en sortir des viols à répétition, Claude-Alix Bertrand s’est fait viré de Saint-Louis de Gonzague car sa moyenne tendait de plus en plus vers le bas. Ce n’est que dix ans plus tard qu’il a eu le courage d’avouer cette histoire à ses parents, il avait 21 ans. Environ 30 ans plus tard, le joueur de polo regrette que la justice haïtienne ne soit en mesure de réprimer ces abus. Cependant, il a lancé un message à Evans Lescouflair, ancien ministre de sport qu’il accuse d’être son violeur : « Evans Lescouflair, tu paieras quand même les conséquences de ces injustices. »


Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Un commentaire

  1. Comment le pere d’un enfant puisse t-il etre au courant d’un tel abus contre son fils et regarder Lescouflair mener sa vie tranquille? Les haitiens , sont-ils tous des victimes de viol? Si mon fils m’apprenait une telle horreur, ce Lescouflair ne serait plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial