« Jovenel est notre propriété »: Sophia Martelly réagit et va en justice

Merci de partager


Suite à la publication de l’article du New-York Times sur un éventuel lien entre la drogue et l’assassinat du défunt Président Jovenel Moïse, l’ancienne première dame Sophia Martelly a réagi par le biais de ses avocats en demandant à Esther Antoine, ancienne responsable de campagne de Jovenel Moïse de maintenir ou d’infirmer les déclarations qu’elle a faites au Times dans un délai d’un jour franc.


Au 12 décembre 2021, le New-York Times publiait un article qui a fait la une de l’actualité car il traitait d’une possible implication de dealers de drogue dans l’assassinat de Jovenel Moïse. Au cours de ce même article, le nom de l’ex-première dame Sophia Martelly a été cité. Selon le journal New-Yorkais, Madame Martelly voulait absolument contrôler les moindres mouvements de Jovenel Moïse en campagne et le journal a rapporté que la responsable de campagne de Jovenel Moïse, Esther Antoine a déclaré que Sophia Martelly lui a dit que « Jovenel est notre propriété ».


Une semaine après, soit le 20 décembre, via ses avocats, Madame Martelly a réagi en demandant à Esther Antoine de maintenir ou d’infirmer ses propos dans un délai d’un jour franc. Un délai qui a pris fin hier mardi 21 décembre 2021. Dans la perspective que Mme Antoine garde ses déclarations, Mme Martelly l’a sommée de fournir des preuves dans un nouveau délai d’un jour franc.


Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial