Les membres du CEP de Jovenel ne veulent pas partir

Merci de partager

Le conseil électoral provisoire établi par arrêté présidentiel en septembre 2020 s’oppose à leur révocation décidée par le premier ministre Ariel Henry par arrêté. Les membres du CEP de Jovenel Moïse avancent que seul un arrêté présidentiel peut les destituer.

Un bras de fer s’annonce entre le PM Henry et le CEP établi par Jovenel Moïse.

La présidente du CEP Guylande Mesadieu n’est pas solidaire de cette opposition du conseil. Elle a confié au journaliste Windy Phele qu’elle a déjà renoncé à son poste, elle ne va plus au bureau.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

4 suspects clés dans l’assassinat de Jovenel transférés à Miami

Merci de partager Ce 31 janvier 2023, la justice américaine a récupéré 4 présumés assassins …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial