Jovenel était au courant pour l’assassinat et il a voulu arrêter les colombiens, selon l’agence de Presse Reuters

Merci de partager

Selon des déclarations d’un ancien sénateur allié du défunt Jovenel Moïse qui a demandé de rester anonyme dans des révélations qu’il a faites à l’agence de presse Reuters, l’assassinat du Président Jovenel Moïse n’était pas un coup de surprise pour la victime. L’ancien sénateur a rapporté que son ami le Président lui a confié quelques jours avant l’assassinat que de grosses sommes d’argent étaient sur la table pour le tuer. « J’ai dit au Président de ne pas penser à ces choses négatives et il m’a répondu que c’était un fait », a expliqué l’ancien sénateur.

Plus loin, l’ex-parlementaire sous couvert d’anonymat, a déclaré que le Président lui a informé durant leur dernier appel échangé qu’il savait que les colombiens étaient en Haïti et qu’il se préparait à traquer et à arrêter les comploteurs. « Je lui ai alors dit : Pourquoi vous ne le faites pas rapidement ? et il a répondu : Je vais le faire », a raconté l’ancien sénateur.
Dans les faits, le Président Moïse n’a pas arrêté les comploteurs, il a plutôt été descendu dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021.

Si les révélations de l’ex-parlementaire sont vraies, l’histoire a tout l’air d’un infaillible destin du Président Moïse qui ne pouvait empêcher sa perte malgré qu’il fût au courant de la conspiration.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Les haïtiens de Ouanaminthe barricadent la frontière pour boycotter le commerce dominicain

Merci de partager Suite aux déportations massives des haïtiens par la Répuplique Dominicaine, la population …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial