MJC prêt pour les élections envers et contre la bourgeoisie et l’International

Merci de partager

Le leader de Pitit Dessalines, Jean-Charles Moïse est intervenu à l’émission Booster sur Radio Méga le jeudi 22 juillet 2021. Au cours de cet entretien, il s’est montré favorable à la tenue des élections dans l’intérêt du peuple et contre celui de la bourgeoisie et de l’International.

Jean-Charles Moïse dément les informations faisait croire que Pitit Dessalines est partie prenante au gouvernement d’Ariel Henry. Son parti politique ne dispose d’aucun ministère. Il dit qu’il s’était donné la mission d’empêcher à ce que Claude Joseph succède à Jovenel Moïse tout en laissant la possibilité aux différents acteurs de choisir le successeur vu que sa position a toujours été en faveur d’un juge de cassation. L’ex-sénateur sous-entend que le gouvernement d’Henry n’est pas son choix.

L’homme du Nord estime qu’il n’y a plus temps à perdre dans des négociations interminables pour obtenir des « jobs » alors que la population est dans la misère et dans l’insécurité multidimensionnelle. Il assimile les négociations, les recherches d’accords qui peinent à mettre les acteurs d’accord à une envie de partager le gâteau.

Pitit Dessalines, s’il faut croire Jean-Charles Moïse, n’est pas dans le « gâteau ». Le parti met plutôt le cap vers les élections. Le combat auquel l’ancien sénateur veut se livrer tourne autour des élections. Il dit vouloir lutter pour le peuple et contre la bourgeoisie et l’International.

Jean-Charles est entrain de suivre le gouvernement d’Henry fraîchement installé. Il attend de voir ce que l’actuel gouvernement a dans son agenda politique. Il pose des conditions nécessaires à la réalisation des élections: Un retour à un climat sécuritaire et un nouveau conseil électoral provisoire.

Pour Pitit Dessalines, il n’est pas question de participer à la compétition électorale avec un CEP qu’il qualifie de Tèt Kale, d’ailleurs c’est pourquoi Jean-Charles Moïse n’a pas voulu que ça soit Claude Joseph qui organise les élections.

Dans le conseil électoral provisoire idéal de Pitit Dessalines, les secteurs suivants doivent être représentés en vue de son indépendance: 1-la diaspora, 2- La paysannerie 3- le secteur religieux 4-les organisations 5- La Presse 6-le secteur politique 7-La société civile. Les places restantes pourraient être comblées par des personnes désignées par le pouvoir, a expliqué Jean-Charles Moïse.

Par ailleurs, Jean-Charles Moïse confirme que la Police Nationale d’Haïti lui a attribué 5 policiers pour assurer sa sécurité.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial