Le PHTK  est un obstacle à l’enquête Dorval, selon André Michel 

Merci de partager

Presqu’un an après l’assassinat de l’ancien bâtonnier du barreau de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval, l’affaire n’avance toujours pas sur le plan judiciaire. La semaine dernière, le secrétaire du barreau, Me Robenson Pierre-Louis a déclaré que le parquet de Port-au-Prince refusait d’exécuter des ordonnances faites par le juge qui instruit le dossier, Me Rénord Régis.

La même semaine, les agents de sécurité du juge ont été désarmés par la direction générale de la Police Nationale d’Haïti.En effet, cette enquête impliquant l’invitation de huit personnes dont la Première dame, Martine Moïse dans le cadre de l’instruction se trouve bloquée. 

L’opposant au pouvoir, André Michel a commenté le sujet sur son compte twitter le 19 juin dernier. « Le désarmement des agents de Sécurité du Juge Rénord Réjis  et le refus du Parquet de Port-au-Prince d’exécuter les ordonnances de ce Magistrat Confirment le Caractère Politique de l’assassinat du Bâtonnier DORVAL.M DORVAL pap janm Jwenn jistis toutotan PHTK sou Pouvwa a ! », a écrit André Michel.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial