De Martissant à Cité Soleil ; Pillage et terreur

Merci de partager

Port-au-Prince, dimanche 20 juin 2021 [ UNISSONS INFOS]

Depuis quelque temps, la situation reste tendue dans la capitale haïtienne, notamment dans l’entrée sud de la Capitale et Bas Delmas. Entre Policiers et bandits armés au bas de Delmas, de Village de Dieu, Tibwa, Grand Ravine c’est la guerre comme a annoncé le DG a.i. de la PNH, Léon Charles.

La recrudescence de l’insécurité, l’augmentation des cas de kidnapping, le pillage des entreprises commerciales, le viol des femmes, l’assassinat sont entre autres le quotidien des citoyens qui vivent dans ces quartiers populaires du département de l’Ouest. Le gouvernement est impuissant face à ce fléau et ne montre aucune velléité à freiner ce phénomène qui ronge le peuple haïtien. Il est plutôt envenimé.

L’heure est à la guerre selon le directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti. Léon Charles accuse le chef de gang Jimmy Cherisier, alias Barbecue, d’être l’auteur de l’assassinat du Policier Gasely Limage tué le jeudi 17 juin 2021 par les individus armés du groupe « G9 an fanmiy e alye ».

Léon Charles trouve inadmissible que des malfrats attaquent des commissariats, brûlent et tuent des Policiers. Selon lui, la population doit révolter contre ce fléau. Il demande aux policiers de rester en état d’alerte.

À chaque assassinat d’un policier, Monsieur Charles affirme que les bandits recevront une réponse proportionnelle à leurs actes. Mais la PNH se montre toujours impuissante et incapable face aux hommes armés. Si on se rappelle des policiers qui ont été tués le vendredi 12 mars, lors d’une opération policière au Village de Dieu, quartier de Port-au-Prince contrôlé par le gang « 5 segonn », dirigé par le dénommé Izo; Quelle a été la response proportionnelle de la PNH à ce drame?

Depuis ce vendredi au beau milieu de la journée, des scènes de pillage de plusieurs entreprises commerciales, notamment Marché Ti Tony de Bas Delmas et dans la zone de Station des Gonaïves dans la commune de Cité Soleil, ont été pillées par les membres de la coalition « G9 en famille et alliés ».

À Cité Soleil, la coalition « G9 en famille et alliés » continuent de semer la terreur au bas Delmas. Ils ont notamment incendié un camp de sourds-muets situé sur la route de piste de l’ancienne aviation civile, zone limitrophe de Cité Soleil.

Parallèlement à Martissant, les hommes de Grand Ravine, de Tibwa et de Village de Dieu continuent de terroriser la population. Ils imposent leur lois, empêchent des paisibles citoyens de rester ou de circuler à l’entrée sud de la Capitale. Plusieurs centaines de citoyens de Fontamara, Carrefour Feuille et Martissant sont obligés de laisser leurs zones pour ce réfugier soit sur la place publique de Fontamara, soit dans le centre sportif de Carrefour ou aller ailleurs en vue d’échapper contre la terreur de ces hommes cruels.

Selon le DG a.i., plusieurs unités de la PNH sont déployées pour contrecarrer les malfrats. Les agents du CIMO disent être déterminés à traquer ces criminels armés, ils souhaitent éliminer le chef du G-9, Jimmy Chérizier alias Barbecue réfère au drame du Village de Dieu.

About Herby Evariste

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial