À la découverte de la Solidarité Citoyenne pour le développement de Pestel.

Merci de partager

Port-au-Prince, mardi 15 juin 2021 [ UNISSONS INFOS]

Après la réalisation grandiose du rallye pestelois de la découverte  le premier mai 2019, cette jeune association, à ne pas confondre à une association de mineurs, marque sa présence dans la communauté pesteloise avec une autre activité encore grandiloquente. Celle-ci se lit sous la dénomination que voici: Rallye pestelois de l’agriculture. Consciente des problèmes auxquels se trouve confrontée cette communauté d’un attrait si aigu, une équipe de jeunes ressortissants, universitaires et professionnels surtout, se regroupant en association décide de porter leur contribution à leur propre façon à la commune. J’ai susmentionné jeune association c’est par rapport à l’âge de l’association. En ce qui a trait à la maturité, la SOCIDEP a tout ce qu’il faut pour légitimer la crédibilité et la confiance dont elle jouit. En effet, ce sont des jeunes qui croient au travail. Ils croient en la planification. Pour être plus précis, l’association est née en 2017. SOCIDEP a déjà réalisé pas mal d’activités d’envergure régionale. A travers ce texte, il est question de scruter la dernière activité de l’association qui a eu lieu le premier mai de l’année en cours(2021

Nous sommes le samedi premier mai 2021, dans la matinée, à l’église Saint Joseph de pestel quand le prêtre Noël Cedras donnait le coup d’envoi à l’activité. Celle-ci a débuté par une messe d’action de grâce où les élèves de plusieurs écoles de la communauté étaient conviés à prendre part. L’assistance était vêtue de T-shirt vert et rouge reflétant la couleur de l’association. A l’occasion de cette messe, le prêtre Noël Cedras n’a pas fait l’économie de son énergie pour exhorter les jeunes à croire en le travail. Calquant sur sa conception ecclésiale, il a attribué la naissance du travail pour ne pas dire sa paternité à Dieu, quand celui-ci créa les cieux et la terre. C’était déjà la naissance du travail quand Dieu a procédé à ces créations. Il a également requis de la jeunesse qu’elle plante des arbres afin de verdoyer encore plus cette extraordinaire commune. En réalité, la messe ne représentait que la partie visible de l’iceberg. En effet l’activité allait se poursuivre au collège Saint François d’Assise se situant non loin de l’église. Avant de se rendre à l’église, une prise de photo de toute l’assistance y compris des membres de l’association a eu lieu.

Au collège Saint François d’Assise, l’activité allait épouser une tournure conférentielle. Devant une assistance composée pour la plupart des jeunes se trouvaient assis trois conferenciers: Nelson Mondesir, membre fondateur de la SOCIDEP, inspecteur fiscal au ministère de l’economie et des finances et professeur à l’université; Jean Luc Semerzier, Agronome; Senceter André, étudiant finissant en Science de l’agriculture. Chacun de ces intervenants a marqué le public par sa propre manière. C’est Nelson qui a donné le coup d’envoi. Son intervention s’articule autour du thème de l’importance économique et sociale du travail. Il en a profité pour mettre à jour l’ensemble des problèmes auxquels se trouve heurtée la communauté pesteloise. Ce qui la rend défavorable à l’investissement. Pour améliorer la situation communale, le gestionnaire de formation  pense qu’un processus de développement local doit être enclenché. Il a évoqué l’importance du développement des coopératives en vue de parvenir à la concrétisation de ce projet de développement. Sous ce jour, il promeut un développement participatif. Lequel doit se faire de façon endogène. Ces axes constituent les points focaux de son intervention. A l’intervention de Nelson  a succédé celle de Jean Luc.

Celui-ci a commencé son intervention en remontant à la genèse de l’agriculture. Il postule que l’agriculture naquit à travers les sociétés primitives au moment où la population augmentait considérablement. Toujours a-t-il souligné l’importance des arbres dans l’environnement ainsi que l’importance des produits bios à travers le monde. Pour lui, l’agriculture pourrait  nourrir les 7 milliard de gens cohabitant sur la planète. On a une bonne raison de développer ce secteur à pestel. Il a exhorté les habitants à croire en l’agriculture et au travail. A la fin de son intervention, il a mentionné deux principaux problèmes qui empêchent la progression de l’agriculture dans la commune. Il s’agissait du problème des ressources pour stimuler la production et les problèmes hydrauliques. Ceux-ci occultent la productivité agricole de la commune. Il a enfin encouragé la jeunesse à aimer son environnement et à le protéger. Senceter a acheminé l’activité avec son intervention sous une teneur environnementaliste.

Celui-ci tablait son intervention sur les points suivants: le rôle des paysans dans l’environnement; ce qu’est l’environnement; les rapports qu’entretiennent les gens avec l’environnement. Il a invité les portelois à vénérer leur environnement et à travailler en vue d’améliorer la situation dans la commune. Senceter croit que la protection de l’environnement est l’un des moyens les plus sûrs pour préserver la santé. Après les exposés magistraux des intervenants successivement, il y avait la rubrique de l’interaction entre l’auditoire et les conférenciers. C’était une interaction enrichissante.

Cette interaction était suivie d’une animation culturelle ou surgissent de belles prestations. C’était le cas de la prestation de Wesner Bellegarde, de Guy Amos Marcelin et celle d’un jeune slameur connu sous le nom de Wadlet Merant sans oublier celle du Dj qui était responsable d’animer l’activité.

La fin de l’activité était marquée par trois moments: le discours du président de l’association, Eugène Saint Juste, a travers lequel il a prôné le vivre ensemble; la distribution du repas;  la distribution des plantules. Dans son allocution, Président SAINT JUSTE  a demandé à tous les secteurs de la société de s’unir en vue d’accéder au bien  commun. Il a demandé aux autres associations qui œuvrent dans la commune, ayant les mêmes missions, d’emboiter le pas avec la SOCIDEP. Ce qui est fondamental est d’arriver à l’amélioration des conditions de vie de la population Pestelois, a-t-il conclut .

About Herby Evariste

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial