« S’il fallait refaire l’éloge de Toussaint, je le referais » dixit Rose Lumane

Merci de partager

La gagnante du prix du public du concours d’Eloquence de l’Université Paris 1 Sorbonne, Rose Lumane Saint-Jean est revenue sur les épreuves de ce concours prestigieux international au cours duquel elle a rendu le pays fier. Elle a voulu porter la cause du pays et elle n’a aucun regret d’avoir placé Haïti et Toussaint Louverture dans son discours, a -t-elle confié dans une entrevue.

Rose Lumane Saint-Jean, jeune modèle des réseaux sociaux, connue pour avoir gagné des concours en Haïti, notamment dans la plaidoirie et le journalisme d’investigation, a accordé une interview à Windy Phele moins de 48 heures après qu’elle a décroché le prix du public TV 5 monde lors de la finale du concours d’éloquence de l’Université Paris 1. Parmi plus deux cents compétiteurs, Rose Lumane Saint-Jean a réussi à atteindre la finale parmi 8 finalistes. Un grand exploit qui n’avait pas la même ampleur au début. Lorsque la directrice du bureau des droits humains en Haïti lui a proposé de représenter Haïti dans le concours d’éloquence de Sorbonne, elle a accepté d’un coup, sans la moindre pression parce qu’elle voulait apprendre du concours et partager son savoir avec les autres concurrents à la base. 

L’expérience du concours allait prendre une dimension nouvelle quand les gens ont commencé à sensibiliser leur communauté sur les réseaux à voter pour la capoise. À ce niveau, elle a expliqué qu’il ne s’agissait plus de ses attentes personnelles mais celles de toute une nation. Validée par tout un peuple, elle n’avait pas droit à l’erreur et ne devait aucunement délivrer une performance en dessous des attentes de ses compatriotes. Sa démarche a donc été de profiter de l’opportunité de ce concours international pour projeter une autre image de son pays qui, elle ne l’ignore pas, est dans une impasse difficile. Elle a insisté sur la nécessité pour le peuple haïtien de décrocher la lune précisément dans ce moment où son quotidien est entaché de violences, de kidnapping. L’exemple a déjà été donné par les ancêtres qui ont décroché la lune pendant l’esclavage et la colonisation, a souligné Rose Lumane. 

Selon beaucoup d’haïtiens, le choix de l’éloge de Toussaint Louverture en terre française était risqué. Rose Lumane ne voit pas les choses dans cette perspective et n’admet pas qu’elle soit limitée dans ses réflexions. « Je crois en ma liberté d’expression », a-t-elle lâché au micro de Windy Phele. Parler de Toussaint Louverture ne consistait pas à lancer des attaques, il s’agissait au contraire d’une démarche de dire la vérité, d’une démarche universitaire, estime Rose Lumane.

Elle a confié qu’auparavant, elle hésitait entre Vertières, Christophe, Toussaint, Dessalines comme sujet de son éloge. Elle s’est arrêtée sur Toussaint car ce personnage offrait une ouverture sur Vertières, Christophe ou Dessalines. Les discours prononcés, elle ne cache pas sa satisfaction deux jours après. « Le travail était intéressant », croit-elle. Au cours de l’interview, elle n’a pas omis de remercier toutes les personnes qui lui ont supportée d’une manière ou d’une autre. Celles qui l’ont aidée à réaliser le voyage à Paris, celles qui lui ont donné des conseils et les dizaines de milliers de gens qui lui ont accordé le vote.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Les haïtiens de Ouanaminthe barricadent la frontière pour boycotter le commerce dominicain

Merci de partager Suite aux déportations massives des haïtiens par la Répuplique Dominicaine, la population …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial