Référendum: L’UE se démarque, l’ONU offre son aide

Merci de partager

L’Union Européenne a officiellement pris ses distances par rapport à la réforme constitutionnelle envisagée par le gouvernement haïtien. La représentante officielle de ladite organisation en Haïti Sylvie Tabesse a signalé que l’Union Européenne n’entend ni financer le référendum ni envoyer ses observateurs le 27 juin prochain. Selon l’organisation régionale, le processus de la réforme constitutionnelle manque de transparence et d’implication dans un pays instable et non sécuritaire.

Pour sa part, le gouvernement fonce vers le référendum sans regarder derrière et sans s’attarder sur les doutes et les critiques. Il peut compter sur les Nations Unies malgré les inquiétudes émises par celles-ci au mois d’avril sur le manque de transparence du processus.

Le jeudi 6 mai 2021, une rencontre a eu lieu au bureau du directeur général de la Police, Léon Charles. Ont pris part à cette rencontre, le haut-commandement de la Police ,la responsable du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), Madame Helen Lalime et autres membres de l’ONU. La réunion visait en l’élaboration d’un plan sécuritaire dans le cadre de l’organisation du référendum maintenu au 27 juin 2021.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial