Lanmò San Jou utilise les français pour faire marcher Jovenel Moïse

Merci de partager

Le chef du gang 400 mawozo recherché par la Police Wilson Joseph connu sous le nom de Lanmò san jou a revendiqué le kidnapping des religieux catholiques sur Radio Méga pendant l’émission Boukante Lapawòl du lundi 19 avril. Il en a profité pour mettre la pression au Président de la République.

Au micro du journaliste de Guerrier Henri, Lanmò San jou a revendiqué le kidnapping des religieux. Il a déclaré qu’il commençait par bien traiter les personnes kidnappées mais qu’il allait cesser de les nourrir. Ce changement d’attitude est dû au refus du pouvoir de répondre à ce que demande le gang en question. Les membres du pouvoir savent ce qu’il faut faire, a-t-il martelé.

Pour le moment, les otages sont en santé et le chef de gang a confirmé qu’il a libéré une vieille femme parmi ces derniers car elle est malade. Il n’a pas confirmé le paiement de rançon suite à la libération.

Les français qu’il a kidnappés sont les plus importants. D’une part, l’homme recherché a avancé que les français étaient responsables de la misère en Haïti. D’autre part, ces derniers lui servent de moyen de pression contre Jovenel Moïse. « Le président est responsable de la sécurité des français dans le pays, il doit faire ce qu’il a à faire », a déclaré le membre de 400 mawozo.

Tout au cours de l’entrevue, Lanmò san jou indiquait qu’il voulait prendre une pause dans les activités criminelles mais on ne lui a pas donné ce qu’il demandait.

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial