« La presse a élevé les bandits au rang de célébrités », déclare Joseph Jouthe

Merci de partager

Visitant des familles touchées par les intempéries dans le département du Nord-Ouest, le premier ministre Joseph Jouthe a profité pour apporter des rectifications à des fausses informations sur ses rapports avec les bandits.

Le premier ministre s’en est pris aux journalistes qui disent qu’il est de mèche avec les bandits. Le fait qu’il a révélé dans la presse que les bandits lui ont appelé quand il était à peine entré en fonction n’implique pas qu’il développe de bons rapports avec ces derniers. « Les bandits n’ont pas un numéro fixe et je ne peux pas savoir l’identité des personnes qui me contactent », a expliqué Jouthe qui va continuer à décrocher tous les appels entrants de son téléphone.

Joseph Jouthe a envoyé des piques à la presse qui selon lui est responsable de sensibiliser, d’animer, d’informer et de former. Il a dénoncé l’hypocrisie de certains journalistes qui, contrairement à lui, connaissent les coordonnées des bandits et réalisent avec eux des interviews. « Vous leur avez mis sur un podium », a lâché le premier ministre.

Le chef de gouvernement a donné l’assurance qu’il ne détient pas son gang à lui, comme c’est le cas de beaucoup d’acteurs qui ont chacun leurs propres bandits. Il demande de mettre fin à la propagation des informations erronées sur sa relation avec les bandits qui n’existe pas.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial