Haïti, au coeur d’une bataille géopolitique entre la Russie et les USA

Merci de partager

Le Ministère des Affaires Étrangères de la Russie a apporté certaines clarifications concernant les motivations du gouvernement de Poutine à venir en aide à Haïti.

D’entrée de jeu, le porte-parole du ministère des affaires étrangère de la Russie, Madame Maria Zakharova a évoqué son statut de membre permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU comme l’une des raisons qui lui donne une certaine légitimité à suivre de près les événements qui surviennent en Haïti. Actuellement, elle constate une vague d’instabilité politique qui date de plus d’un quart de siècle.

Madame Zakharova s’est demandée comment un territoire qui autrefois était riche et surnommé la perle des Antilles peut sombrer dans un tel déclin. Pourquoi la première nation de l’Amérique Latine à avoir donné l’exemple d’indépendance et de développement progressif connaît aujourd’hui une extrême pauvreté et une si grande instabilité? Continue de s’interroger la diplomate russe.

Le pays situé à la fois sur le continent européen et sur le continent asiatique a formulé des réponses par rapport à ses questions pertinentes. La régression de la première République noire peut s’expliquer à partir des conséquences de son passé colonial. Naturellement, il y a aussi les problèmes internes d’organisation et de gouvernance, les catastrophes naturels dont le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Le dernier facteur à la base du sous-développement en Haïti énuméré par le gouvernement russe est l’ingérence des États-Unis dans la politique interne. La Russie a fustigé le fait pour les américains de s’ériger en Police du continent américain en dominant les pays et donnant des leçons de démocratie. Le pays de l’hémisphère nord qui se dit le plus démocratique pratique la politique du gros bâton, s’est étonné le Ministère des affaires étrangères de la Russie.

L’on ne pouvait pas s’attendre à mieux d’un pays qui a épaulé la dictature des Duvalier et qui a envoyé des missions militaires à Haïti en 1915 et en 1994. Le résultat ne pouvait être autre que pauvreté et instabilité avec une influence externe américaine qui s’immisce dans tous les aspects de la vie politique en imposant directement ses règles. Les États-Unis ont provoqué la division au sein des élites nationales, a souligné le gouvernement de Poutine.

En proclamant la responsabilité de Washington dans l’instabilité politique à Haïti, la Russie a ravivé les flammes d’une bataille géopolitique avec les États-Unis qui ne date pas d’hier. Durant la guerre froide, Haïti avait choisi le camp américain. En 2021, Haïti va-t-elle changer de camp et permettre à ce les Russes gagnent un nouvel allié en Amérique?

Le gouvernement haïtien n’a fait de commentaires publics par rapport à la proposition d’aide de la Russie. Quant aux  citoyens haïtiens, ils sont nombreux à exprimer leur désir de recevoir un coup de main de Moscou car ils estiment que la situation est si critique qu’il nous faut de l’aide d’où qu’elle puisse venir.

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

L’épouse du vice-délégué de Belladère arrêtée avec des munitions en République Dominicaine

Merci de partager Ce mardi 8 novembre 2022, la presse dominicaine a informé de l’arrestation …

5 comments

  1. Je suis Exius Madis j,acepte que la russi intervir nous aider

    • Camille Michel

      Je suis favorable pour recevoir l’aide des Russes pour éradiqué la violence en Haïti.
      La Russie à parfaitement raison de pointer du doigt la politique Américaine sur ce territoire,
      Pour les Américains il convient de maintenir Haïti dans le sous développement pour conserver les avoir de la diaspora Haïtienne chez eux.
      Au péril des Haïtiens vivants en Haïti qui connaîtra pas le développement.

    • Guiteau Nicaisse

      Bienvenue la Russie,Haiti vous attend👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏

  2. La Russie 101% les états donne miettes aux Haïtiens et franchement ne nous aime pas. We should go with Russia101% the USA don’t care about with the price of one F35 they would have developed the whole. France still has not paid back the money they owed us

  3. Oui, je veux la Russie en Haïti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial