Marche contre la dictature et l’insécurité: Une foule immense était dans les rues

Merci de partager

À l’appel du seteur protestant, des organisations de la société civile et des partis politiques de l’opposition, plusieurs milliers de citoyens ont descendu dans les rues de Port-au-Prince et d’autres villes de Provinces ce dimanche 28 février , pour dire non à la recrudescence de l’insécurité et dénoncer la dictature de Jovenel Moise.

Port-au-Prince, 28 février 2021. À l’initiative du secteur protestant et plusieurs organisations de la société civile, une marche a été organisée ce dimanche 28 février 2021, dans plusieurs régions du pays pour protester contre la montée de l’insécurité notamment les cas d’enlèvement et exiger le départ de Jovenel Moise, qui selon les protestataires, est un dictateur vu que son mandat a pris fin depuis le 7 février 2021, mais il a décidé de s’accrocher au pouvoir avec le soutien de la communauté internationale.

Pancartes en mains , le bicolore haïtien, et des banderoles avec des propos hostiles contre le pouvoir en place et la cheffe du BINUH en Haïti, Helen La Lime, c’est ainsi que plusieurs leaders religieux, des leaders politiques, des responsables d’organisation de la société civile, des artistes et des jeunes universitaires ont marché dans la capitale haïtienne et plusieurs autres villes de Province pour envoyer un signal à la communauté internationale qui soutient Jovenel Moïse au pouvoir malgré l’expiration de son mandat.

Au cours du parcours, des manifestants ont appelé Madame Helen Meagher La Lime, la représentante du Secrétaire Général de l’ONU a compté le nombre de participants qui ont pris part à la manifestation et la dénoncée pour avoir engagé le directeur de l’office du protecteur de citoyens (OPC) dans le processus de la mise oeuvre de la nouvelle constitution. Madame Hélène La Lime  » Pa konn konte  » c’était le slogan chanté à l’unisson par les manifestants.

Selon les leaders religieux, on ne peut pas retourner a une éventuelle dictature dans le pays. Il faut un soulevement pour exiger Jovenel Moïse à quitter le pouvoir.

Rappelons l’accident d’un char musical qui assurait l’animation pendant le parcours de la marche, en face de la place pubic du Canapé-Vert.

About Herby Evariste

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial