Le pouvoir exécutif exécute le pouvoir judiciaire.

Merci de partager

Port-au-Prince , 08 février 2021. – Des unités de la Police Nationale d’Haïti ont pris position ce matin, 8 février, dans l’entrée principale du bâtiment de la Cour de Cassation suite à la nommination par les membres de l’opposition et de la société civile du juge JEAN-LOUIS Joseph Mécène comme le président de la transition de rupture.

Bien avant cette décision, le ministre de la justice et de la sécurité publique , Me Vincent Rockfeller a affirmé sur les ondes de la Radio Caraïbe FM au journal « GRAN BOULVA » que le Juge Joseph Mécène JEAN-LOUIS va connaître le même sort que le juge Yvikel Dabrésil arrêté hier aux environs de 2 heure du matin pour complot contre la sûreté de l’État. Me Vincent, un peu perdu dans ses points de vue a déclaré que le juge JEAN-LOUIS est considéré comme un juge démissionnaire du fait qu’il accepte le poste de président de la transition.

Si pour une grande partie de la population, et surtout pour le conseil supérieur du pouvoir judiciaire « CSPJ », le mandat constitutionnel de Jovenel Moïse a pris fin ce 7 février 2021 en se référant à l’article 134-2 de la loi mère du pays, pour Me Vincent cet article n’a pas de provisions légale dans le contexte politique actuel. Ainsi, il a affirmé que le juge Joseph Mécène JEAN-LOUIS est un rêveur et les membres de l’opposition sont tous des voleurs car le mandat du président Jovenel Moise s’achèvera le 7 février 2022. Après le pourvoir législatif, le Pouvoir judiciaire se retrouve entre une exécution illégale et son existence légale.

About Herby Evariste

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial