Près de trois semaines de paralysie, le gouvernement dit tout contrôler

Merci de partager

Hier lundi 26 septembre 2022, les rues de Port-au-Prince étaient vides. Bien que les barricades ont été enlevées, la population a répondu à l’appel de grève lancé par le syndicat des transport qui proteste contre les nouveaux prix du carburant.

Si les choses n’évoluent pas, cette semaine sera la troisième semaine de paralysie, les activités ne fonctionnent pas en général. Certains services et commerces ne sont pas disponibles, le transport en commun est encore difficile dans certains endroits. Les gens sont bloqués chez eux.

La semaine dernière, il y a eu des manifestations dans plusieurs villes du pays. Le carburant est encore indisponible dans les pompes. À une semaine de la rentrée scolaire qui a été reportée au 3 octobre, il n’y a aucune garantie que les écoles pourront rouvrir.

Cependant, le ministre des affaires étrangères, Victor Généus a déclaré devant le conseil de sécurité des nations unies que la situation est sous contrôle. Par ailleurs, soulignons que le gouvernement doit présenter sa stratégie d’organisation des élections le 17 octobre à l’ONU.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Le Canada mène une mission en Haïti du 7 au 9 décembre 2022

Merci de partager Le gouvernement canadien a annoncé une mission en Haïti du 7 au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial