Haïti en mode « lock » après l’annonce d’augmentation des prix du carburant par Ariel Henry

Merci de partager

Moins de 24 heures après l’adresse à la nation du Premier Ministre Ariel Henry, plusieurs villes du pays ont été mises en mode « Lock » pour protester à la décision prise par Ariel d’augmenter les prix du pétrole dans les jours à venir. Au Cap-Haïtien, plusieurs barricades ont été dressées depuis hier lundi 12 septembre 2022. Ce mardi 13 septembre 2022, la capitale haïtienne s’est réveillée en ébullition. Les barricades ont été placées dans plusieurs endroits de la Capitale: Delmas, Pétion-Ville, Centre-Ville, Pèlerin, Laboule, Nazon etc.

De plus, des protestaires ont manifesté au niveau de Pétion-Ville. Ce qui a poussé les policiers à asperger la ville de gaz lacrymogène. Le transport de véhicules était complètement mort et tel fut le cas pour les activités.

À Pétion-Ville, le local de la radio Model FM a été sévèrement attaqué, un employé est sorti blessé et des matériels ont été endommagés.

Un schéma qui rappelle le lockdown de 2019 lancé par André Michel, où les citoyens ont été contraints de rester chez eux, de ne pas circuler pour renverser le défunt président Jovenel Moïse.

En 2022, André Michel est allié du pouvoir d’Ariel Henry pourtant les revendications sont restées les mêmes. Ariel Henry est en difficulté. Il doit choisir entre suspendre la subvention du carburant ou laisser les prix tels qu’ils sont pour éviter un pays Lock #2.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial