« Kadilak, un batteur de femmes, bourreau de la star Bedjine », des journalistes culturels multiplient les accusations mais tout va bien selon le duo

Merci de partager

Depuis que le chanteur vedette Kadilak Mesaje a fait évincer la journaliste Westerlie lors d’un concert en République Dominicaine le vendredi 1er juillet 2022, des journalistes culturels dont la victime et Olfton Benoît ont dénoncé ce comportement du chanteur qui traduit une certaine opposition entre les artistes haïtiens et les médias qui sont mal vus pour leurs commentaires et critiques. Au lendemain de l’incident, plusieurs animateurs étaient réunis dans un espace twitter pour discuter de l’incident. De cette discussion virtuelle, de révélations très graves sur Kadilak ont été faites : Ses habitudes de frapper les femmes.


Le présentateur de contenu culturel Olfton Benoît a révélé que le chanteur à succès Kadilak a déjà frappé sa collaboratrice Bedjine et il dit que Bedjine serait parmi les nombreuses victimes n’ayant pas le courage de dénoncer leur agresseur. De son côté, Westerlie a déclaré que Bedjine n’est pas la seule sur la liste des femmes battues par Kadilak. Toujours selon Westerlie, Kadilak savait bastonner une ancienne compagne originaire de Miragoâne.


« Quand je t’ai critiqué à propos de ton côté possesif par rapport à Bedjine, je sais de quoi je parle. », rassure Westerlie. Une critique que le chanteur n’a apparemment pas supporté et qui l’aurait poussé à traiter l’animatrice culturelle de tous les noms dégradants.


La révélation sur les habitudes violentes du chanteur à l’encontre des femmes est sortie dans un moment où certains journalistes culturels sont en colère pour la réaction excessive du messager contre Westerlie. Ce qui fait que le timing incite à remettre en question les dénonciations. « Pourquoi attendre ce clash au back stage pour dénoncer des pratiques de violence chez le chanteur », demande plus d’un. Beaucoup parlent de salissement d’images plutôt que de dénonciations réelles.


D’un autre côté, d’autres estiment qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Trois mois de cela, le rappeur Mechans-T balançait dans un couplet de son morceau en featuring avec Master Brain : « Un artiste m’a dit que Kadilak a l’habitude de frapper Bedjine et j’ai dit que je ne voulais pas savoir ». L’on ne saurait prendre un lyric pour vérité tant les artistes savent imaginer et inventer des histoires dans leur chanson mais cette parole fait quand même peser le doute sur un éventuel côté violent et misogyne du chanteur.

Extrait du titre: M pa konn anyen de Mechans-T feat Master Brain. La vidéo intégrale est disponible sur la chaîne Youtube du rappeur Mechans-T.

De leur côté, les concernés ont choisi de ne pas parler du sujet et de continuer à pousser le dernier single de Bedjine titré « Tout va bien » qui comptabilise plus d’un million et huit cent mille visionnages YouTube. Dans une vidéo postée ce dimanche sur les réseaux de Kadilak, le duo assure que tout va bien et ceci grâce aux fans.


Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial