« Jovenel assassiné, il envisageait de livrer Kiko Saint-Rémy, beau-frère de Martelly et trafiquant de drogue aux autorités américaines », selon Le Times

Merci de partager

L’assassinat de Jovenel Moïse est au coeur d’une affaire de drogue selon un article du New-York Times paru ce dimanche. Avant de mourir, le Président Moïse travaillait sur un document consistant à livrer aux autorités américaines des politiciens et hommes d’affaires haïtiens puissants et ancrés dans le trafic de drogue et le trafic d’armes. Parmi ces trafiquants, figure le frère de Sophia Martelly donc beau-frère du chanteur de Sweet-Micky, Charles Saint-Rémy connu comme Kiko Saint-Rémy. Si les révélations du Times se révèlent vrai, Moïse avait en tête de balancer Kiko Saint-Rémy, dealer de drogue.

Le document en question contenait le nom de plusieurs autres personnes que Jovenel Moïse connaissait depuis des années. Jovenel a donc été perçu comme un traître pour avoir voulu balancer ces activités criminelles. L’arrestation et extradition vers Haïti de Woudly Etheart alias Sonson Lafamilia, dealer de drogue en République Dominicaine aurait également aggravé la situation entre Jovenel Moïse et l’équipe qui lui a passé le pouvoir. Sonson Lafamilia est un ami proche de Martelly. Avant son arrestation, il a été apperçu en pleine fête avec Michel Martelly.

Des collaborateurs de Jovenel Moïse ont précisé au Times qu’après l’arrestation de Sonson Lafamilia, Jovenel a reçu plusieurs appels de Michel Martelly mais il a refusé de décrocher.

Jovenel Moïse, Président, nageait au milieu de corrompus et de narcotrafiquants. Son chef de sécurité, Dimitri Hérard était dans le trafic d’armes. « Il vendait des armes aux gangs et à des hommes d’affaires », a écrit le Times. En Janvier, Hérard a acheté plus de 200 armes puissantes dont la majorité vendue aux gangs. Très proche de Kiko Saint-Rémy, suspecté par la DEA d’être drug dealer, Dimitri Herard avait l’habitude d’espionner le Président dans l’intérêt du beau-frère de Martelly.

Jovenel Moïse, selon cet article du Times, ne faisait plus l’intérêt de son clan. Il avait également souhaité nationaliser un port qui servait de point de rentrée pour des cargaisons d’armes. Ce port est possédé par des alliés de Martelly.

La poudre est très répandue en Haïti et constitue un business qui rapporte. La savane diane, grande étendue agricole, est un lieu où s’effectue le trafic de drogue. « Lorsque la poudre arrive, on nous paie pour regarder ailleurs », a rapporté un agriculteur au Times. Jovenel Moïse qui a validé un projet de zone agro-industrielle sur la savane diane n’a été informé du marché de drogue qui s’y fait qu’après un appel de la DEA.

Parlant de drogue, l’actuel ministre de la justice, Bertho Dorcé a été cité dans cet article du Times car il aurait soudroyé un juge dans le cadre d’un dossier d’un bateau qui transportait 1,100 kilos de cocaïne.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial