« Les accords politiques sont pour séparer le gâteau de la transition », selon MJC

Merci de partager

Dans un moment où les acteurs politiques de l’opposition et du pouvoir recherchent des accords de gouvernance, le leader de Pitit Dessalines, Moïse Jean-Charles a choisi de rester à l’écart de toutes ces manoeuvres politiques. Il a expliqué cette décision de ne pas signer d’accord politique. Selon lui, le premier ministre Ariel Henry devrait se focaliser sur des problèmes beaucoup plus profond et non chercher à obtenir un accord politique. Tout accord politique signé dans cette conjoncture en vue de la transition n’est autre qu’une façon de partager le gâteau entre la classe politique au mépris des vrais problèmes.

Intervenant sur Radio Méga le mardi 7 septembre, Jean-Charles Moïse a laissé comprendre qu’il n’y a rien d’intérêt national ni de patriotique dans ces accords, qu’il s’agissait de deal politique, d’affaires gagnant-gagnant entre des politiciens.

Jean-Charles Moïse est plus motivé par la compétition électorale que de faire partie d’accord politique de transition.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Moïse Jean-Charles encourage les policiers à jeter Ariel

Merci de partager Ce lundi 30 janvier 2023, le leader de Pitit Dessalines revient sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial