Mandat: le PHTK craint la persécution des Jovenélistes

Merci de partager

Le président du PHTK, Liné Balthazar a réagi sur le mandat d’amener émis par le parquet de Port-au-Prince contre lui et sur le fait qu’il soit prévenu d’assassinat, de tentative d’assassinat et de vol à mains armées dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse. Déclinant toute responsabilité dans ce crime contre le chef d’État d’origine PHTKiste, Liné Balthazar associe ce mandat d’amener à une machination politique et redoute le ministre des affaires étrangères Claude Joseph et l’ex-premier ministre Laurent Lamothe qui sont selon lui des Jovenélistes.

La première explication fournie par Liné Balthazar lors de sa participation à Haïti Débat ce jeudi 5 août 2021 vient avec la thèse d’une confusion de personnes. S’il faut le croire, on l’aurait confondu avec une autre personne qui porte le même patronyme que lui: Jean-Robert dit Bob Balthazar. Le procès verbal du juge de paix ayant fait le constat dans le cadre de l’affaire Jovenel Moïse fait mention du nommé Bob Balthazar. Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Bedford Claude aurait volontairement choisi de modifier le nom, au lieu de considérer le Balthazar figurant dans le procès verbal, à savoir Jean-Robert alias Bob, le chef du parquet a préféré indexer Liné Balthazar, numéro un du PHTK.

S’il n’a pas fait d’affirmations, Liné Balthazar a laissé entrevoir des doutes et pense qu’il est possible que ce changement de nom, que ce changement de Balthazar pour porter préjudice au PHTK serait motivé par des intérêts politiques ou disons mieux par des intérêts « Jovenélistes ». Selon Liné Balthazar, un courant politique appelé Jovenélisme s’est formé autour des projets politiques du défunt Jovenel Moïse. Ce courant politique est très attaché au projet de la nouvelle constitution qui selon le PHTK tend vers la dictature et aux élections non-crédibles. Or, le PHTK s’est toujours opposé à la nouvelle constitution et aux élections avec l’actuel conseil électoral provisoire. Liné Balthazar craint que les Jovenélistes ne politisent l’assassinat de Jovenel Moïse contre le PHTK juste pour réaliser leurs projets et mettre un candidat au Palais National.

Les Jovenélistes oublient que c’est le PHTK qui a amené Jovenel au pouvoir en 2015, quand ils étaient eux-même en face de lui à travers le parti Bouclier, reproche Liné. C’est le ministre des affaires étrangères Claude Joseph qui aurait fondé le « Jovenélisme » étant la première personne à s’être déclaré Jovenéliste, suivant les propos du chef du PHTK. Laurent Lamothe serait lui aussi Jovenéliste, il serait le fer de lance derrière la nouvelle constitution et réclamerait les élections parce qu’il a des visions pour le Palais National.

Liné a rapporté des détails autour de sa dernière conversation avec le défunt Jovenel Moïse. Il a parlé à Moïse le 6 juillet 2021 quelques heures avant l’assassinat de ce dernier. Les deux hommes avaient alors convenu de la nécessité de mettre sur pied une commission de relecture du projet constitutionnel qui serait formée en autre par des membres de l’Université Quisqueya.

Liné Balthazar assure avoir engagé des avocats pour faire des recours contre ce mandat d’amener dont il est frappé.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial