Les mercenaires avaient une antenne chez Jovenel Moïse

Merci de partager

Le journal Semana a rapporté que selon des aveux du mercenaire colombien, Juan Carlos Yepes, le commando avait un espion, un traître chez Jovenel Moïse qui informait les mercenaires des moindres mouvements le jour de l’assassinat de Jovenel Moïse. 

Le commando ne connaissait pas la résidence privée du chef de l’Etat. Cet espion, ce traître a indiqué à un membre du commando que le président regardait le match entre l’Argentine et la Colombie 2 ou 3 heures de temps avant la perpétration de l’assassinat.  Yepes a avoué que le fait d’avoir une personne infiltrée chez Jovenel Moïse a été plus rassurant pour les mercenaires. 

C’est encore la personne infiltrée qui a informé les mercenaires quand le président était dans sa chambre et du moment idéal pour venir l’assassiner.

Selon le mercenaire Yepes, la porte d’entrée était laissée accessible. « Un autre indice est que la porte d’entrée de la maison n’était pas assurée et a permis aux assassins de rentrer sans difficulté », a écrit Semana.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-France: Techniques d’intervention en milieu hostile, une nouvelle formation qu’a reçue la PNH.

Merci de partager Le RAID, Recherche, Assistance Intervention, Dissuasion, a organisé durant le mois de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial