Kidnapping: Le secteur privé chôme ce jeudi pour protester

Merci de partager

Finalement, le secteur privé a réagi par rapport à cette vague de kidnapping mettant la société toute entière en danger. Les associations patronales d’Haïti rentrent dans le mouvement de grève initié par l’Église Catholique. Demain jeudi 15 avril, les entreprises seront fermées.

Dans une note signée par les présidents de 7 associations patronales (CCIO, Amcham Haïti, CFHCI, ADIH, ATH, CCHCI, AAIVM), le secteur privé haïtien a brisé le silence pour dénoncer la prise en otage de la population haïtienne par des bandits.

D’entrée de jeu, le secteur privé a constaté l’impuissance du gouvernement, de la Justice, de la Police à garantir le droit à la vie et le droit à la sécurité de la population haïtienne. Le secteur privé haïtien a reconnu que l’insécurité actuelle n’épargne personne et que chaque haïtien court le risque d’être kidnappé ou d’être assassiné.

Selon les entrepreneurs, la Police Nationale d’Haïti ne peut pas donner de résultats var elle ne dispose pas assez de moyens. Les autorités doivent équiper la Police et chercher l’expertise nécessaire en vue de restaurer la sécurité. Les dirigeants doivent se mettre à la hauteur des défis actuels car il y a une solution, estime le secteur privé.

Le secteur privé a conclu sa note en encourageant les entreprises à observer un arrêt de travail le jeudi 15 avril 2021 en signe de solidarité aux victimes et de protestation contre les crimes crapuleux.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

Haïti-Insécurité: Un chef de gang abattu à Port-de-Paix et deux autres bandits arrêté.

Merci de partager Johnley Pierre, chef de gang 3 Rivières, a trouvé la mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial