Transition ou Élections pour changer Haïti? Aucune de ces réponses!

Merci de partager

Quelle est la formule clé pour changer le pays? Voilà une question récurrente et non insignifiante. À un moment où la crise haïtienne se renforce, l’espoir se dissipe et l’État au pus profond de l’abîme, les acteurs politiques sont divisés sur les sorties de crise.  L’ensemble des solutions contient deux éléments: Les élections ou la Transition selon qu’on est proche du pouvoir ou de l’opposition. Facile est donc le changement du pays longtemps souhaité et non réalisé jusque-là.

L’on a déjà organisé plusieurs élections et l’on a déjà connu des gouvernements de transition sans voir le changement. Finalement, nous sommes en droit de nous demander quelle est la bonne solution quand les élections et les gouvernements de transition ne donnent pas de résultat. À cette question, le mouvement Transparence Toutouni – comptant parmi ses membres, Jorchémy Jean-Baptiste et Pascal Adrien- a proposé une alternative: Un accord global sur 25 années.

Le mouvement Transparence Toutouni a remonté le temps jusqu’au 7 février 1986, date marquant le début de la démocratisation d’Haïti. Il nous a rappelé la joie du peuple qui sortait de la dictature mais surtout ses attentes d’un meilleur pays et d’une meilleure gouvernance désormais démocratique. Si le dictateur est parti, l’ héritage dictatorial s’est maintenu et a bloqué la route à une démocratie réelle. Après 1986, il y a eu une grande instabilité avec les Forces Armées d’Haïti qui perpétraient les coups d’Etat.

En 1991, l’élection de Jean-Bertrand Aristide comme président a été une bouffée d’air pour le peuple haïtien qui voulait un dirigeant démocratiquement élu. Il ne se passa pas  trop de temps avant que l’armée s’en débarrasse. Il est revenu en 1994. En 2004, l’opposition politique Grenn nan mouda, a obtenu son départ . Un gouvernement de transition est établi en 2004 et a organisé les élections desquelles René Préval devient président pour la deuxième fois.

En 2011, Michel Martelly campé par le mouvement Transparence Toutouni comme un néo-duvaliériste accède au pouvoir. En 2016, Jocelerme Privert devient président de transition. En 2017, Jovenel Moïse devient le nouveau président du pays. La situation ne s’améliore pas entre temps. En 2021, Moïse est encore au pouvoir et le pays ne tient qu’à un fil tant la misère, l’insécurité et  l’instabilité ravagent les haïtiens.

Au milieu de ce nouveau carrefour sombre, le mouvement Transparence Toutouni s’étonne que certains reviennent  à cette logique simpliste d’élections ou de transition. Les membres de Toutouni se demandent si ceux-là ont oublié les échecs obtenus avec les solutions faciles. Les élections et la transition sont toutes les deux impuissantes pour résoudre les problèmes en profondeur, conclut. Toutouni.

Toutouni invite les haïtiens à se surpasser et à tendre vers un véritable accord s’étendant sur 25 ans. Cet accord implique un dialogue profond, une vraie conversation inclusive pour définir la politique et le pays que nous voulons pour les 25 prochaines années. Le mouvement de la transparence propose une politique, une gouvernance méticuleusement planifiée selon nos aspirations et nos attentes comme peuple.

Cet accord global de 25 années proposé par Toutouni semble intéressant mais il est un vrai challenge pour les haïtiens, notamment pour les acteurs politiques qui ont une position radicale et qui sont méfiants les uns envers les autres.

Cet accord global a t-il un avenir? Les acteurs politiques pourront-ils se dépasser, cesser les hostilités au nom du bien-être général? Les membres du pouvoir peuvent-ils faire ce sacrifice? L’opposition est-elle capable de faire cette trêve? Les haïtiens sont-ils à même de planifier leur destin dans l’union? Tout cela reste à voir.

Unissons Nous

About Bath-Schéba NG Joseph

Check Also

L’épouse du vice-délégué de Belladère arrêtée avec des munitions en République Dominicaine

Merci de partager Ce mardi 8 novembre 2022, la presse dominicaine a informé de l’arrestation …

Un commentaire

  1. Élections

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial