Troisième jours de Mobilisation consécutive des étudiants de l’UP pour exiger la libération du professeur Abdias ÉDUMÉ

Merci de partager

Une situation de tension se développe actuellement à la ruelle Rivière devant les bâtiments logeant l’Université de Port-au-Prince (UP) suite à la revendication des étudiants de l’université de Port-au-Prince qui exigent la libération du professeur Abdias ÉDUMÉ.

Port-au-Prince, 22 février 2021. – Les étudiants ont érigé des barricades et des pneus enflammés pour dire non à la recrudescence de l’insécurité et exiger la libération du professeur Abdias ÉDUMÉ. Mais la police a fait usage abusive de gaz lacrymogène pour disperser les protestataires. Plusieurs étudiants se trouvent en difficulté actuellement et particulièrement un étudiant touché par balle réelle.

Actuellement les étudiants sont toujours dans les rues , ils parcourent les rues adajcentes de l’UP et les policiers continuent à lancer des gaz lacrymogènes. Selon certains étudiants, la police a même lancé des gaz lacrymogènes dans l’enceinte de l’université de Port-au-Prince.

About Herby Evariste

Check Also

Près de trois semaines de paralysie, le gouvernement dit tout contrôler

Merci de partager Hier lundi 26 septembre 2022, les rues de Port-au-Prince étaient vides. Bien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial