Message du président désigné de la transition de rupture , Joseph Mécène Jean-Louis sur la conjoncture actuelle.

Merci de partager

Chères concitoyennes, Chers concitoyens!

La situation exceptionnelle à laquelle nous faisons face exige des sacrifices patriotiques. Le Bâtonnier Dorval et tous les autres ne sont pas morts en vain ! Il faut continuer la lutte pour la liberté d’expression et de circulation. Pour la démocratie. La Vraie!

En acceptant le choix consensuel des Partis Politiques et de la Société Civile pour servir mon pays comme Président Provisoire, j’assume ma responsabilité citoyenne. Zansèt nou yo pat pè, mwen menm, mwen pa gen dwa fè bak lè peyim an danje!

Je n’ai jamais fait de la politique partisane dans ma vie. Je ne suis d’aucune chapelle politique. Je ne sais pas scander des slogans ni faire des promesses vides. Cependant, je suis un patriote. Je suis un magistrat de carrière. J’ai passé ma vie adulte à faire respecter la justice, à me soucier du droit, et à former des citoyennes et des citoyens. Mon pays fait appel à moi, je réponds. Je déclare solennellement être le Président de toutes les haïtiennes et de tous les haïtiens.

L’heure n’est pas à la discorde. J’appelle toutes celles et tous ceux qui se sentent et se savent haïtiennes et haïtiens, sur cette île comme dans la diaspora, à s’engager collectivement, à appliquer efficacement les solutions à nos grands problèmes.

Les priorités nationales demeurent: la conférence nationale, la lutte contre la corruption, le respect de la propriété privée, la justice sociale, la participation de nos frères et sœurs de la diaspora, la sécurité publique, l’organisation des élections libres, honnêtes et démocratiques, la création d’emplois, le respect des engagements internationaux.

J’appelle celles et ceux qui jurent loyauté à cette terre, et à cette nation à se mettre debout. Debout contre la corruption, l’impunité et la dictature; debout pour la justice sociale, la sécurité publique.

Je condamne énergiquement les arrestations arbitraires, les décisions illégales et les persécutions politiques qui ne font qu’avilir l’État et salir l’image de notre pays.

Je m’insurge contre toute velléité de démanteler notre système judiciaire.

Je crie d’indignation face à tous ceux qui provoquent quotidiennement le deuil dans les familles haïtiennes. Justice sera faite !

Au nom de nos ancêtres, qu’ils se nomment, Toussaint Louverture, Jean Jacques Dessalines, Henri Christophe, Alexandre Pétion, j’invite tous les haïtiens à être conscients des malheurs qui menacent notre nation face à une dictature qu’on essaie de nous imposer.

N’ayez pas peur. Dieu veille sur notre nation unie et solidaire.

Port-au-Prince, le 12 février 2021

Joseph Mécène Jean-Louis
Président désigné de la Transition

About Herby Evariste

Check Also

L’entrepreneur Joël Khawly arrêté pour détention illégale d’armes à feu

Merci de partager L’homme d’affaires Joël Khawly évoluant dans le sud-est a été arrêté par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial